La vigilance, le meilleur atout pour lutter contre les vols

Pickpockets, vols à l’arraché ou à l’astuce, comment les prévenir? Voici quelques conseils simples afin d’éviter de devenir victimes de ces méfaits.

Tags : Conseils | protection | sécurité | Vols

Si les voleurs à la tire misent sur leur habileté et leur rapidité pour arriver à leurs fins, d’autres escrocs tenteront de vous distraire pour mieux vous détrousser. Ils rivalisent de créativité pour trouver des astuces aussi variées qu’innovantes afin de s’approprier votre argent, votre sac à main ou votre portable. 

L’une d’elles se déroule dans les parkings. Ainsi, un individu prétextant s’être perdu s’approchera de vous, carte routière en main, pour vous demander de l’aide. Alors que votre attention sera dirigée vers lui, son complice vous dérobera vos biens laissés sans surveillance dans votre voiture. Si vous êtes interpellé par un inconnu dans un parking, verrouillez immédiatement votre véhicule et ne laissez pas vos valeurs sans surveillance.

Autre technique, le vol au dos-à-dos reste très courant : alors que vous êtes assis à la table d’un café, le voleur, placé à côté ou à une table derrière vous, se rapprochera discrètement de votre dossier et subtilisera vos valeurs alors que vous êtes tranquillement installés. Afin d’éviter ces mauvaises surprises, placez votre sac à main entre vos jambes ou sous le devant de la table, mais jamais pendu au dossier. Ne laissez jamais votre porte-monnaie ou votre portable dans les poches d'une veste accrochée derrière vous.

Quant aux voleurs à la tire, ils sévissent surtout aux heures de pointe. Les transports publics, les centres commerciaux ou toutes autres zones de rassemblement sont leur terrain de prédilection. Très habiles, ils déroberont vos biens en quelques secondes sans attirer votre attention.

Les commerçants victimes à leur tour

Autre type d’arnaque, le vol au rendez-moi s’est développé dans le canton.

Un faux client se présente dans une station-service, un kiosque ou une boulangerie et paie son achat, en général de faible valeur, avec un billet de 100 ou 200 francs. Une fois la monnaie restituée, le malfaiteur sèmera la confusion dans l’esprit de l’employé en lui demandant du change voire même d’annuler l’achat et de lui rendre le billet de 100 ou 200 francs qu'il a donné précédemment. Et ceci, tout en gardant la monnaie. Cette astuce permet à l’auteur de conserver la monnaie et parfois même de s’emparer d’autres billets grâce à diverses manipulations.

La pression exercée sur le terrain par la Police cantonale vaudoise a permis de diminuer ce type de vols. En faisant preuve de bon sens et en restant critique, surtout face à des situations inhabituelles, vous pouvez contribuer à lutter contre cette criminalité.

L'interview

Arnold Poot, Chef de la Division prévention de la criminalité de la Police cantonale vaudoise.

Par quels moyens la police lutte-elle contre ces vols à répétition ?

Nous menons de nombreuses campagnes de prévention visant à sensibiliser la population au vu de l’augmentation des vols que nous constatons. Nos patrouilles de police sont également très présentes sur le terrain et cela aide grandement à dissuader les voleurs. Entre surveillance et contrôle routier, nous assurons une présence visible et faisons de notre mieux afin de mettre en garde la population.

Quelles situations du quotidien devraient mériter une surveillance particulière ?

Tout d’abord, la situation la plus commune est évidemment lors d’un retrait au bancomat : se méfier des gens qui nous entourent doit être un réflexe. Ensuite, et plus particulièrement pour les aînés, la proximité d’une personne inconnue devrait inciter à la prudence car les pickpockets ne manquent jamais de créativité. Et pour terminer, il faut se montrer vigilant sur internet car là aussi, les vols sont en augmentation. Il est important de ne pas tomber dans le piège d’un e-mail venant de l’étranger et demandant  généralement une somme importante à verser sur un compte. Ou dans celui d’une entreprise qui vous enverrait un e-mail en vous demandant de cliquer sur un lien qui bloquera instantanément votre ordinateur ou le piratera.

Doit-on également se montrer vigilant dans notre propre maison ?

Oui évidemment, on n’est jamais à l’abri d’une effraction. Ce sont des mésaventures fréquentes et les dommages sont généralement importants. Tous ce que nous pouvons conseiller, c'est de ne pas laisser les fenêtres ouvertes en impostes (si vous habitez au rez) sans surveillance, de ne pas déposer ses valeurs à l’entrée des apartements et, bien évidemment, de ne pas laisser un inconnu entrer dans son domicile. Et puis, un geste qu’on pourrait presque qualifier de devoir civique, c’est de jeter un coup d’œil chez ses voisins afin de s’assurer qu’il n’y ait rien d’inhabituel, plus particulièrement dans le cas où ils sont absents pour une longue période.

Il y-a-t-il une tranche  d’âge particulièrement touchée par les vols ?

Pour les vols par effraction, on ne peut pas vraiment discerner de tranche d’âge ni de catégorie. Mais en ce qui concerne les vols à la tire ou les arnaques, les personnes âgées sont très souvent visées ainsi que les touristes se promenant généralement avec de l’argent liquide.

Comment éviter les pièges ?

  • En cas de forte affluence dans le métro ou durant un concert, placez votre sac à main devant vous et ne laissez en aucun cas votre porte-monnaie ou votre portable dans votre poche arrière.
  • N’emportez avec vous que l’argent nécessaire. Si vous effectuez chaque jour le même achat,  par exemple un café, il serait judicieux de préparer quelques pièces à l’avance afin d’éviter d’ouvrir votre porte-monnaie à une heure de pointe en pleine cohue.
  • Si un inconnu vous sollicite, ne vous laissez pas distraire et gardez un œil sur vos valeurs. Si vous avez un doute sur ses intentions, passez votre chemin.

Articles liés